Dos court et... courbé

Un cheval avec un dos court peut présenter plusieurs défis en termes de tailles pour le sellier.

Une difficulté majeure touche notamment aux chevaux larges (derrière les épaules) avec des dos courts et qui remontent fort vers la croupe. Dans ce cas de figure, même des tailles correctes au niveau de l’ouverture de l’arcade et de l’épaisseur de la matelassure peuvent ne pas être suffisantes. Le mouvement du dos, amplifié par sa forme prononcée vers la croupe, peut engendrer une bascule sur l’avant et empêcher la selle de s’équilibrer.

Pour remédier à cette difficulté, nous nous concentrons d’abord sur l’avant en surélevant cette partie de la selle de façon à conserver l’équilibre dans le mouvement. Bien que cela puisse paraitre paradoxal, nous avons d’abord recours à une ouverture légèrement plus étroite que sur un cheval « conventionnel » puis nous ajoutons des inserts à mousse dense le long des pointes de façon à rehausser le pommeau.

 

En réhaussant le pommeau grâce aux inserts, nous arrivons à maintenir le point d’équilibre même lorsque le mouvement du dos est fort (et amplifié par la courbure du dos).

courbe.png
Sans titre 3.png