Dos creux et taille de selle

Un cheval au dos creux impose des mesures particulières à la fois au niveau de l’arçon (généralement pas d’arçon plat) mais aussi de la taille du siège !

Même en ayant recours à un arçon très creux pour mieux épouser la forme de certains dos, une taille de siège trop petite (et même si cette taille est parfaite pour le cavalier !) peut mener à ce qu’on appelle un « pont », autrement dit une selle où seules les extrémités avant et arrière de la selle s’appuient directement sur le cheval (alors que la partie centrale n’a aucun contact avec le dos) créant une pression très forte dans ces deux zones ; conséquence de ce pont, la selle ne s’accorde pas du tout à la morphologie du dos et elle ne répartit absolument pas le poids du cavalier sur toute sa surface, au contraire…

vreux bi.png
creux.png

Dans ce cas de figure, une des solutions les plus simples est de passer sur un siège plus long (autrement dit, « trop grand » pour le cavalier). En allongeant la longueur de la selle, on peut corriger le manque de répartition du poids sur la surface du dos et améliorer l’adaptation de la selle.

A SAVOIR : à l’inverse d’un siège trop petit (qui peut causer nombre de problèmes), un siège trop grand pour un cavalier n’aura pas de conséquence négative en termes d’adaptation pour le cheval car la selle continuera à jouer son rôle en préservant l’équilibre du cavalier, en amortissant son poids et en le répartissant sur toute sa surface.