La taille du siège

Le choix de la taille du siège est… fondamental !!! Mais il est fondamental avant tout pour le confort du… cheval ! Un siège correct permet à la selle de mieux répartir le poids du cavalier. Sur un arçon Stübben, le bon siège permet d’absorber le poids du cavalier et de diminuer l’impact du poids sur le dos du cheval.

Comment déterminer sa taille idéale ? Tout d’abord, il faut accepter l’idée (comme avec des marques de vêtements) que le nombre varie d’une marque à l’autre. Un 17 pouces chez Stübben ne veut pas dire que vous serez en 17 chez tous les autres selliers !

Autre point : la taille du siège est liée à la forme du siège. Un même cavalier peut donc avoir plusieurs tailles de siège en fonction du type de selle qu’il choisit. Généralement, plus un siège est creux (ce qui se traduit par un espace d’assise plus réduit), plus la taille nécessaire sera grande.

selle.png
selle bis.png

Concrètement, quelle référence utiliser pour confirmer une taille ? Une méthode récurrente est celle de la paume de la main derrière les fesses. Cette largeur entre l’arrière du cavalier et le haut du troussequin peut faire valeur de référence. Mais là encore, vous verrez des disparités entre selliers, certains prônant une largeur de 4 doigts et d’autres la largeur entière de la main.

Pour nous, la seule règle d’or est d’assurer que l’assiette du cavalier pose sur une surface plate. Dès lors qu’un point d’appui se fait sur la partie arrière (et inclinée du siège), la taille est trop petite.

A SAVOIR : une taille de siège « trop » grande ne pose pas de problème au cheval. Pour certains cavaliers, elle peut se traduire par un manque d’encadrement. Pour d’autres au contraire, l’espace supplémentaire est apprécié car il donne plus de liberté de mouvement. Et dans certaines disciplines comme la randonnée, une taille plus grande convient mieux à la position du cavalier (et améliore son confort).

A SAVOIR : un siège trop petit empêche à la selle d’être souple et peut créer un déséquilibre arrière. Le problème touche alors à la fois la cheval (pression trop forte sur les grands dorsaux) et le cavalier (déséquilibre).

selle ter.png