Un système évolutif

Chaque modèle chez Stübben est évolutif et change au fil du temps pour s’adapter aux goûts esthétiques des cavaliers mais également et surtout afin de s’améliorer.

La selle Aramis par exemple a débuté il y a plus de 40 ans ; à l’époque, son cadre était en bois !

 

La deuxième version de l’Aramis, de 2012, a intégré un cadre composite souple et un arçon ultra-creux. 

 

La troisième version de l’Aramis en 2019 a été repensée sur un cadre dont l’arçon est plat mais le siège très creux et encadrant. Elle a incorporé en outre un siège sans liserés (où le siège et les petits quartiers ne font qu’un). Enfin, elle offre une surface d’assise plate (partie la plus creuse du siège) plus longue.

 

Enfin, la toute dernière version, la GP en octobre 2021, marque le retour à un siège creux plus encadrant et met l’emphase sur la technicité et l’ergonomie (coupe des coussins modifiée pour le dégagement des épaules, positionnement plus bas de la matelassure, options de coussins arrière « fermés » ou « ouverts » pour offrir plus d’options pour maximiser l’équilibre).

1.png
2.png
3.png
4.png